Moaning Gulch est une communauté unie basé sur le développement de ses personnages.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ne pas mélanger Visite d'ami et Visite d'avis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Yoru Takimitsu
Fondateur
Messages : 42
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Ne pas mélanger Visite d'ami et Visite d'avis   Mer 19 Aoû - 17:40

Sortant de sa berline électrique, Yoru ferme la porte. Il replace son collet et jette un regard dans les environs. Lentement, le dirigeant pousse la porte du magasin de musique. Entre les rayons, certains personnes regardèrent la porte avant de retourner à leur affaire. Yoru se déplaça et chercha un disque, feuilletant, il ne sembla légèrement frustré et ne trouva pas ce qu'il cherchait. Il changea de rangé et sembla chercher autre chose. Il trouva, un disque de musique folk entre les mains, il l'apporta au comptoir. Déposant le disque, il sortit son portefeuille ainsi qu'une liasse de billet. La somme était probablement autour des 200 dollars.

- Vous n'avez toujours pas de Sierra On the Line.. Quand l'aurez vous?

Le jeune homme, agé probablement de seulement 19 ans derrière le comptoir haussa les épaules, il scanna le disque puis tendit le code barre à Yoru. Il prit la liasse de billet et en sorti deux, les mettant dans la caisse. Le reste, il le laissa tomber dans la pile des dons pour les sans-abris du coin. Il regarda alors le parrain Takimitsu et sembla tomber dans un état légume, ou encore : On m'a rien dit de faire d'autre donc je passe le temps. Yoru extirpa son mobile de sa poche et scanna le code, il venait d'ajouter le disque à sa discographie. Se déplaçant vers la sortie, il remarqua à travers la vitrine une personne qui lui était familière passer devant la vitre. Passant la porte, la dites personne venait de la dépasser. Il ne pu s'empêcher :

- Il fait bon de voir que des connaissances magasinent aussi, bien le bonjour.

_______________________
聞くは,一時の恥聞かぬは一生の恥
Kiku ha ittoki no haji kikanu ha isshô no haji
Demander ne coûte qu'un instant d'embarras. Ne pas demander, c'est être embarrassé toute sa vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Daniel Cahill

Messages : 3
Date d'inscription : 13/08/2015
MessageSujet: Re: Ne pas mélanger Visite d'ami et Visite d'avis   Ven 21 Aoû - 20:00

Il devait être une heure de l'après-midi, et Cahill arpentait les rues à la recherche d'un barbier abordable. Sa recherche d'importance vitale l'entraîna rapidement dans le quartier des Cultures, où la possibilité de tomber sur un talentueux coiffeur qui saurait à la fois ne pas facturer une somme indécente pour une coupe et ne pas refiler le sida d'un coup de rasoir mal placé. Bon, ce n'était pas trop mal, le sida se traitant fort bien plus de quatre cents ans après son apparition, mais hé, ho, mieux vaut ne pas trop jouer avec le feu.

Cahill se traînait donc dans ce quartier, marchant d'un pas énergique, les yeux à l'aguet. Ses sens étaient encore excités par l'odeur de sang qu'il avait senti tout à l'heure, en réglant le compte de ce con de motard; il va s'en dire que, sans aller jusqu'à dire qu'il se trouvait dans une espèce de transe, son regard était encore un peu embrouillé. Si bien qu'il accrocha un sans-abri qui se vautrait sur le sol, tout imbibé d'alcool frelaté qu'il était.

«Dis-donc espèce de cloche, es-tu capable de vivre ta misère sans prendre tout le trottoir!?
- Une p'tite pièce monsieur, s'il-vous-plaît... c'est pour manger...
- Une pièce, après m'avoir fait tomber!? T'as l'audace de me demander une pièce après ça! Et pour manger! Je te jure bonhomme, si tu ne t'excuses pas tout de suite, je te garantis que tu vas déguster!
- Non monsieur... pardon monsieur... je ne voulais pas...
- Bon bon la ferme, c'est beau!» fit Cahill, Puis, sortant une pièce de monnaie: «Tiens, c'est tout ce que j'ai.
- Oh merci mon bon monsieur, merci! Que Dieu vous garde!
- C'est ça, c'est ça...»

Une bonne action de faite. Voilà. Cahill venait de rembourser à Dieu, s'il était, le meurtre qu'il avait commis. Ou peut-être pas. Peu importait en fait. Il sortit une Primo Star de son paquet, et commença à fumer en marchant. Qu'est-ce qu'il cherchait déjà? Ce connard d'itinérant lui avait-il fait oublié sa quête suprême? Pendant un moment, Cahill rumina sa colère, une colère aussi spontanée qu'absurde, mais tout de même furieuse. Il franchit la rue Molière et s'engagea sur l'avenue B.B. King, royaume des mélomanes, qu'ils soient petits ou grands. Non pas que Cahill croyait tomber sur un barbier sur cette rue, mais, pour le moment, le simple fait de marcher lui suffisait. De l'air, de l'air!

Une voix, plus causante qu'au téléphone, mais une voix tout de même familière résonna alors derrière lui. Qu'il est con celui-là! se dit Cahill, ai-je l'air de magasiner? Il se retourna néanmoins pour faire face à son interlocuteur: l'oyabun Takimitsu en personne, ça par exemple!

«Ah ben çà! Vous faites vos achats vous-même vous?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Yoru Takimitsu
Fondateur
Messages : 42
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: Ne pas mélanger Visite d'ami et Visite d'avis   Lun 24 Aoû - 13:09

Regardant l'agent qu'il avait embauché quelques heures avant, Yoru sourit et s'accota contre son véhicule. Il inspecta Daniel rapidement, remarquant quelques traces de sang restant. Riant un peu, il répondit tendrement :

- Bien sur, Daniel. Je reste terre à terre. Nous sommes tous né poussière et nous redevenons poussière. J'ai beau être ce que je suis, j'ai le respect de venir en personne faire mes achats. C'est comme cela qu'on est humble, qu'on se renseigne sur les habitudes des siens, qu'on peut les écouter, les aider. Et puis, ça empêche d'avoir une personne qui achète le mauvais produit.

Regardant le ciel, il esquissa un sourire. Certaines personnes pourrait penser que ce rictus est une moquerie, d'autre que c'est simplement un message au cieux. Lentement, il regarda le magasin et se gratta le menton. Dans sa tête, les idées fusaient, mais évidemment seulement quelques une restaient. Il se tourna alors vers Daniel.

- Et vous? Comment restez-vous humble face à tous ce que vous vivez? Vous buvez, vous donnez un coup de main au mendiant, ou ceux qui en ont moins que soi? Je vous regarde Daniel, vous êtes solide, mais en dedans, c'est éteint. Rallumez votre flamme. Trouver la brêche. Pointant son coeur. C'est ici, simplement. Vous verrez que tout est bien plus beau. Et aussi, plus facile.

Ouvrant la portière de sa voiture, il s'accota la tête sur le rebord de la tête et regarda dans les yeux Daniel. Yoru avait le temps qu'il voulait pour discuter, il n'était que 10 heures du matin de toute façon.

_______________________
聞くは,一時の恥聞かぬは一生の恥
Kiku ha ittoki no haji kikanu ha isshô no haji
Demander ne coûte qu'un instant d'embarras. Ne pas demander, c'est être embarrassé toute sa vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Daniel Cahill

Messages : 3
Date d'inscription : 13/08/2015
MessageSujet: Re: Ne pas mélanger Visite d'ami et Visite d'avis   Ven 28 Aoû - 17:32

Toute personne ayant une once de sensibilité aurait sans doute médité sur les paroles de l'oyabun pendant un moment, songé à la profondeur des pensées ainsi partagées. Cette personne, peut-être, aurait revu dans ses agissements passés le mal qu'elle aurait propagée, et peut-être même aurait-elle chercher à réparer ses erreurs.
Cahill n'avait hélas pas ce soupçon d'altruisme. Aussi alluma-t-il une nouvelle Primo Star et, d'un haussement d'épaule, il avoua cette troublante vérité:

«Bof... vous savez, le spirituel et moi.»

En une phrase mal articulée, tout était dit. Pour qui se prenait-il, ce con de Japonais, pour lui dire qu'il était éteint, vide? Au contraire ducon, pensait-il, je brûle d'un feu ardent que je nourris avec parcimonie. Un feu qui m'évite de faire des gaffes raisonnables, qui apporteraient un peu de bien. Le genre de gaffe qui me pousserait à buter ce fou furieux de Laborit d'une balle dans le corps. Moaning Gulch est suffisamment fêlé ainsi, elle se passerait bien d'un débile consanguin à la tête d'une de ses plus importantes organisations.
Daniel ne répétait cependant pas ces paroles. C'était là ce qu'il devait comprendre par nourrir son feu avec parcimonie.

«Vous ne me connaissez pas tant que vous croyez, reprit Cahill, en faisant danser la cigarette entre ses doigts. Je bois, mais avec modération. Quant à l'aide au mendiant, je me demande bien ce qu'il pourra acheter avec le jeton de casino que je lui ai refilé. Et si je suis pas spirituel, je me classe plutôt avec les pragmatiques. Et le pragmatique en moi, il dit que c'est tout à votre honneur d'honorer de votre honorable personne cet honorable disquaire, mais que c'est un honneur imprudent, vu votre statut honorable.»

Cahill disait tout ça avec cynisme, et une pointe d'ironie piquait à chaque mention du terme honneur ou de ses dérivés. Était-ce lui qui se moquait à son tour? Qui vivra verra.
Il acheva toutefois, et à voix plus basse:

«Vous seriez étonné du nombre de mercenaires passant au Cirque, et du nombre de fois que j'entends circuler en terme de contrat la tête de l'oyabun. Juste entre nous.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Yoru Takimitsu
Fondateur
Messages : 42
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: Ne pas mélanger Visite d'ami et Visite d'avis   Jeu 17 Sep - 0:30

Écoutant Cahill lui expliquer son idéologie de l'honneur, Yoru resta attentif. Voyant que l'homme devant lui allumait une cigarette, il fit une légère mou, mais sans plus. Il voyait dans on regard la flamme et l'intensité, mais c'était la aussi le problème des hommes. La recherche de l'action, du danger.
Ouvrant les mains devant lui, comme si il présentait une carton de 1 mètre par un mètre, il expliqua simplement :


- Vous avez une honorable personnalité à sa façon. Et un jeton de poker échanger au Casino, c'est au moins 1 dollars non? C'est déjà ça dans sa journée. Mais rappelez vous, respecter une personne, c'est respecter tout ceux et celle qui se tiennent derrière elle. Il serait toujours dommage de manquer de savoir-vivre devant quelqu'un. C'est bien plus que déplaisant.

Regardant son portable, il remarqua l'heure et jeta rapidement un coup d'oeil, il fallait partir maintenant. Embarquant dans sa voiture, son garde embarqua dans le siège conducteur. La voiture roula lentement jusqu'à la hauteur de Cahill, il baissa la fenêtre d'un pouce et jeta un regard plus que sévère cette fois. Yoru laissa échapper :

- Je sais que j'ai une prime sur la tête. Je vous ai entendu, même si vous parlez à voix basse. La raison que vous êtes toujours en vit, Monsieur Cahill, c'est que vous êtes intelligent et savez vous attaquer aux bonnes personnes. Tous ces idiots qui pensent pouvoir m'atteindre me font bien rire. Je ne suis pas intouchable, je l'admets. Mais me toucher est plus dur que ceux-ci le pense. Sur ce, je crois que votre transfert devrait avoir été fait il y a exactement 30 secondes. Sur ce, je vous souhaite une excellente journée. J'espère pouvoir encore faire affaire avec vous.

Sur ce, le véhicule reparti lentement et la fenêtre se ferma. La berline s'éloigna dans le silence de la rue à demi remplie.

_______________________
聞くは,一時の恥聞かぬは一生の恥
Kiku ha ittoki no haji kikanu ha isshô no haji
Demander ne coûte qu'un instant d'embarras. Ne pas demander, c'est être embarrassé toute sa vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ne pas mélanger Visite d'ami et Visite d'avis   Aujourd'hui à 19:24

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne pas mélanger Visite d'ami et Visite d'avis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moaning Gulch :: En Jeu :: Quartier des Cultures-