Moaning Gulch est une communauté unie basé sur le développement de ses personnages.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yuria-Hime [Merci de patienté pour la correction et finalisation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Yuria Aoyama

Messages : 2
Date d'inscription : 16/09/2015
MessageSujet: Yuria-Hime [Merci de patienté pour la correction et finalisation]   Mer 16 Sep - 19:59

Nom/Prénom: Aoyama Yuria, Ou Yuria-Hime


Age : 19 ans


Occupation : Princesse de la famille Aoyama, dirigeante de la compagnie Intel-Corp et actionnaire majoritaire du T.U.L.W.O.G. [Tech-Ultra-Logical Weapon-Organisation-Group]


Physique : Bonjours, mon nom est Yuria. Je me décris comme une jolie jeune asiatique au teint pâle. Je suis petite, mais pourtant pas si petite voyons ! Je mesure quand même cinq pied sept pouce, ou un jolie 170 cm. Mes yeux sont d'un brun éclaircie et ils semblent toujours briller au soleil. Oui je sais, regarder le soleil pour faire briller mes yeux n'est pas très intelligent de ma part. Mes mensurations, ou plus clairement, mon tour de poitrine et de taille sont 34 B et un beau 24 de tour de ceinture. Je pèse 121.25 lbs, aussi dit 55 Kg. Je suis très en forme, je maintien un corps saint dans un esprit saint, a oui c'est vrai l'aspect physique c'est dans le prochain paragraphe, Zut alors !


Caractère : À oui mon caractère, hummm, comment dire ? Un peu frivole et déboussolée, mais encore plus déboussolante. C'est un mot sa déboussolante ? Pas grave, si je suis capable de le dire et de l’épeler c'est un mot VOILA ! Hummm ou en étais-je ? As oui, je perd des bouts parfois, je ne suis pas beaucoup ce qui est moins intéressant.  Je préfaire nettement jouer ou m'entraîner. Lorsque on pratique le Kenjutsu, le Shorinji Kempo, l'Aïkido et que l'on est l'élève chouchou d'un dojo et l'idole de son école, ce n'est pas toujours facile, encore moins lorsqu'on à beaucoup, beaucoup d'argent. Je suis aussi quelqu'un de très gênée, qui ne parle pas beaucoup sauf lorsqu'il est dans mon grand possible d'aider quelqu'un, et oui, je possède un très, très grand cœur que j'aimerai partager avec un homme, ou une femme, mervelleux(se) un jours. Voila, sa explique un peu je crois !


Histoire : Mon histoire ? Elle serai déjà là si Otōsan n'aurai pas jeter mon journal dans les vils flammes de la cheminé. Oui oui, j'ai beaucoup pleurer lorsqu'il à fait ça. 498 heures à écrire perdu. Bon d'accord j'exagère, la plupart du temps je réfléchissais à ce que j'allais écrire. C'est quand même beaucoup non ? Ah oui c'est vrai, tu es un journal toi aussi, tu ne peux pas répondre. Mais ne t'inquiète pas, je ne laisserai pas Otōsan te jeter dans le feu. Je ne l'accepterai jamais ! De plus, je vais faire mon possible avec ma mémoire photogénique pour ré-écrire exactement les mêmes mots que dans l'autre. Comme ça, tu aura un peu plus de vie et bien que 19 ans c'est long à écrire, au moins tu pourras me comprendre. Mais ce sera tout pour aujourd'hui cher journal. De gros bisous, j'écrirai demain. Aujourd'hui nous avons de la visite.


Voila, je t'avais dit que j'écrirai mon histoire ici, donc la voici de mémoire.

Maman ma acheté aujourd'hui à ma fête un journal avec écrit sur le dessus. 乙女座 [Otomeza] ou simplement l'écriture traditionnelle du symbole de la vierge en japonais. Après tout je suis né le 14 septembre, je suis vierge et Okāsan dit souvent que les vierges ont un cœur remplis de bonté comme moi !! Ah oui, j'ai dit que c'était ma fête ? J'ai quatre ans aujourd'hui. Bientôt je commence des cours de ballet et de Kenjutsu. Peu-être que finalement je serai capable de jouer avec Onii-san ?! Je t'écris lorsque je peu petit journal. Bisous -xx-


Wow, je t'avais presque oublié ! Je m'excuse. Lorsque on commence en même temps que le Kenjutsu et le balais des court d'arithmétique et qu'il faut que j'explique à Otōsan que j'aimerai ne pas apprendre trop rapidement le temps se fait trèèèèès court. Mais je peu te raconter bien des choses aujourd'hui, après tout sa fais trois mois déjà ! J'ai gagner la compétition hier de Kenjutsu, mais je ne m'attendais pas à battre mon professeur .. il dit par contre que je vais allez loin si je continu dans cette voie. Maman ma demander si quelque chose d'autre, voir plus difficile aurai été préférable. Maman sait que j'aime les défis alors en revenant vers la maison nous nous sommes arrêter devant une école de Shorinji Kempo. Bien qu'il n'y ait aucun enfant ce semblait vraiment difficile donc j'ai demandé à papa, car les cours de cette écoles sont très dispendieux que maman à dit. Après m'avoir presque crier ses entrailles à me demander si je voulais mourir, car ce battre contre des adultes dans un art capable de brisé un homme en quarante-deux morceaux en dix-huit secondes n'était pas fais pour les enfants, j'ai réussi à le convaincre que je voulais essayer une seule sessions, si c'était possible je continuerai, sinon je retirerai l'idée. Il sembla convaincu que je ne sois pas capable donc il a accepté à ma grande joie ! Mais il m'a dit que avant, je devrais gagner contre Oji-san dans une compétition d'Aïkido. Ah oui mes court de ballet se passe très bien, j'ai gagner dans ce domaine aussi à l'école. Je suis juste la meilleure ! Non non je ne me vante pas !! Je ne faisais que répété ce que tous les gens disent autours de moi ... c'est tout .. Gomen'nasai ..


Aujourd'hui cher journal, on passe les cours. Oji-san nous a dit qu'il apprendrai à moi, oni-san et nii-chan les bases d'Aïkido. Je suis un peu déboussolé, c'est soudain mais sa va me permettre de mesuré combien de temps avant que je puisse battre Oji-san dans une compétition. J'ai hâte !! Je te promet de faire de mon mieux !!


J'ai encore des bleus, sa faire vraiment mal, je ne pensais pas que Oji-san serait sérieux, il à dit nous apprendre ! Mais bon d'accord, j'ai compris comment il bouge, demain je vais essayer de ne pas me faire touchée. Et dire que si j'aurai une épée, je l'aurai tout de même couper en deux avec mon Kenjutsu. À demain !!


Bon, aujourd'hui maman m'a amené dans un parc d'attraction. La journée était belle, le soleil était gros dans le ciel, j'ai fait beaucoup de manèges, je croyais que maman m'aurai amené dans la grand roue, j'aurai aimé voir toute la ville, je suis un peu triste. Mais tu sais journal ce qui est le plus triste ? Non ? d'accord je vais te le dire, c'est le garçon avec le visage et le chandail tout plein de sang que j'ai vu à la sorti. Si j'ai bien entendu, un gamin aurai tuer un officier dans la mécanique de la grand roue. Si c'est lui, il doit être fort ! Pauvre lui, j'aimerai qu'il soit mon ami, si je serai son amie, peut-être serait-il moins triste ?! Bon, je viens d'entendre "Yu-chan" au loin, c'est maman qui appelle pour le souper. Juste désolé de ne pas écrire souvent, je suis très occupée, mais dès que je peu t'écrire je te promets de tout te dire. Bye bye -xx-


J'ai cinq ans maintenant, nii-chan à abandonné les cours avec oji-san. Onii-chan dit toujours que les cours sont douloureux et moi je suis entrée dans une école d'Aïkido, dans deux mois nous avons une compétitions contre une école d'adulte. Si nous gagnons nous serons grandement renommé. J'ai appris ce matin que c'est l'école de Oji-san. Je le dis à personne, c'est ma chance à la fin de l'année de gagner et de commencer mes cours de Shorinji Kempo. Ah, papa ma dit de rester dans ma chambre demain, que les invités ne serai pas "présentable" à des enfants. Je ne comprend pas très bien, mais il à dit que maman me ferai une surprise si je restais toute la journé dans ma chambre.  Mais bien sur, je compte sortir, on enferme pas une Aoyama, du moins c'est ce que Obāsan. Mais il se fait tard, je dois allez me coucher petit journal. -xx-
 
Papa à été méchant, après m'avoir grondé, il à essayer de me frapper. Il ne devait pas s'attendre à un crossxblock de ma part, je ne lui ait pas vraiment fait mal, mais sa surprise la vite calmé. Il ma ensuite demandé calmement de regagner ma chambre. Sur mon chemin j'ai vu un garçon, oui oui ce garçon !! Il était plein de sang encore, peu être un peu plus frais même. L'un de nos majordomes était là, gisant au sol dans un petit étang rouge sur le beau tapis blanc. Puis nii-chan à crier tellement il à eu peur. Oji-san et Otō-san sont venu en courant et Otōsan lui à donner un coup de Daï-katana. Le garçon utilisa ses deux pistolet pour arrêter le coup et se projeter derrière moi. J'ai entendu "elle est mon otage", Bien que je ne suis pas sûr de ce que ça veux dire, et moi je lui ais répondu "Veux tu remplacer notre majordome ?" Papa à éclaté de rire, c'est la première fois que je le vois rire. Il sembla lui proposer un marcher que je n'ai pas compris et le garçon à retiré les armes à feu de ma tête. Quand je le regarde il semble seul, triste, ne parle presque jamais. J'aimerai être son amie, je le ferai sourire moi, tu ne crois pas ? J'ai entendu papa parlé de "soldier boy", je ferai mes recherche sur ça un autre jour. Ah oui le garçon ? il s'est présenté, il s'appelle : Gôto Nagamine.


Voila cher journal, je t'avais oublier encore une fois. Gomen'nasai !! Gôto-san est très gentil, il joue beaucoup avec moi. Mais je n'ai pas encore réussie à le faire sourire. J'ai terminé mes cours d'Aïkido, la compétition est demain. Mon professeur me disent que nous sommes trois élèves assez compétent pour affronter des adultes. Moi, Gôto-san et le beau Jin-Kuno-san. Oui j'ai dit beau, j'ai le droit de penser qu'il est beau non ? Demain j'aurai des bleus et des bosses. Mais je pourrai aussi enfin commencé mes cours de Shorinji Kempo.  Bon je me couche tôt. Je dois être en forme. 


Voila le jour J est arrivé, je me suis battu, mais je ne m'attendais pas à me battre contre Jin-Kuno-San au premier tour. Il à quand même 13 ans, et il est plus fort que moi. Remarque, si je n'était pas préparer à la force de mes adversaires, je ne serai pas ici. Les juges semblait étonné de voir deux enfants, surtout moi en kimono. Le premier combat, deux seconde je prenais déjà une belle série de coup, mais j'observe Jin-kun depuis longtemps, j'ai vu son ultime faille. Un coup, il tombe, avant de toucher le sol, ma cuisse embrasse sa tempe et mon avant bras l'écrase au sol. Les juges sont estomaqué. Mon deuxième combat à été très facile, ainsi de suite. Suffisait de retourner leurs poids, ils tombaient tous dans le panneau. La semi finale ma fait peur, oui oui, très peur. Oji-San et Gôto-San firent un merveilleux combat. J'ai vu là tout le potentiel des deux combattant. Et un coup ferreux et amer est venu se loger en moi. L'un voulait tenté de tuer l'autre. J'ai expliquer à l'arbitre, mais il m'a ignoré. Gôto-san à gagné et Oji-san a eu besoin d'une ambulance. Ma semi finale fut contre le champion de l'an dernier. J'ai dû utilisé les techniques de jambes appris en Kenjutsu pour être capable de prendre le dessus. Il était vraiment habile, mais lorsque j'eue gagné, j'ai sue, après je me battais contre Gôto-san. Oji-san avait perdu contre lui. Les arbitres annonçait déjà le match dans dix minutes, j'était nerveuse, je tremblais. Oui oui, j'avais vu ce quoi Gôto-san était capable et toi aussi journal tu aurai eu peur. Mais le match c'est bien déroulé. C'était exprès, il m'a laisser des ouvertures, sinon j'aurai été battu. Avec ça, je pourrais commencé le Shorinji Kempo. Mais avec ces cours petit journal je ne pourrai pas t'écrire beaucoup. J'ai encore mes cours de mathématique avancé à terminé, les cours de langues, papa tien vraiment à que je parle 8 langues et j'ai aussi des cours de cuisine que maman veux me montrer. Car parfois ils sont débordé eux aussi, je dois apprendre bientôt à tout faire par moi même. À la prochaine petit journal !! -xx-



Gomen'nasai, Gomen'nasai, Gomen'nasai, Gomen'nasai, Gomen'nasai !! Je sais que je t'ais dit que je ne pourrais pas écrire pendant un bon bout de temps, mais Gomen'nasai, je ne pensais pas que tous ça prendrais deux ans, nous sommes la Kurisumasu Ivu ce 24 décembre est fêté chez les gens de chez nous comme le jours ou les amoureux se déclare l'un à l'autre. Je commence à peine à comprendre le concept de l'amour tu sais, c'est un peu compliquer. L'amour c'est quand deux personnes s'aiment et veulent resté près l'un de l'autre pour toujours et faire tout pour l'autre. Mais ça, c'est de l'amitié non ? Je n'ai pas bien compris, alors, j'ai décidé de dire à Gôto-Kun que je ne le laisserai jamais allez ailleurs. Après tout c'est mon ami non ? Du moins je crois, mais je ne sais pas pourquoi, il est devenu tout rouge et il est parti en courant. J'espère ne pas l'avoir offenser .. Mais je suis heureuse !! Papa à dit que Gôto-Kun me serai atitré dès à présent, il serai toujours là à me surveiller. Je suis contente qu'il l'ai finalement accepté ! Et puis je pourrai jouer plus longtemps avec lui. Mais il n'arrête pas de m'appeller Hime. Je sais que je suis la seule fille et l'héritière du clan Aoyama, mais sa ne fait pas vraiment de moi une princesse ... je suis juste une petite fille et je serai toujours une petite fille. -xx- 


Aujourd'hui c'est Kirimasumasu, nous avons plein de cadeau. Papa m'a dit avoir un cadeau en resserve pour moi plus tard. C'est quand j'ai découvert qu'il à dit que je serai marié à un autre enfant de la famille Kaneshiro, je suis parti en courrant. Je sais, il va me convaincre tôt ou tard. Mais ça ne se passera pas comme ça. Gôto-kun va m'aider, il à juré d'être toujours à mon service, alors, en temps, en heure, au jours J, ce mois, mais la bonne année je serai libre de l'affreuse promesse de papa. Sinon mes autres cadeau son jolie, de nouveau habits pour mes cours, de nouveau gants, car en Shorinji Kempo les anciens sont trop usée, mon propre ensemble avec le nom des Aoyama au dos, oui c'est vrai, je suis vraiment la seul à porté le nom de Aoyama. Onii, nii et aka-chan porte le nom de maman. Pourquoi moi ? Maman à toujours dit que j'était spécial, elle le savait avant ma naissance. J'ai appris de Oba-san l'autre jours que maman avait déjà été voyante, c'est lors qu'elle rencontra papa et qu'une étape de sa vie ne lui avait pas été révélé. Supposément que l'accouchement avait été très difficile contrairement à mes deux frères et ma petites sœurs dernièrement. Ah oui, elle à 2 mois aujourd'hui, elle est tellement kawaii dans sa petite robe rose !! Mais je ne comprend pas, en quoi mon accouchement à été plus difficile ? Aka-chan à pris tout de même 18 heure de douleur et de travaille pour sortir. Oji-san nous à dit que moi, c'était un bon 98 heure de travaille. Maman refusait la césarienne et les médecins disait qu'il était impossible que je sorte de méthode conventionnelle. Mais maman à insisté, les médecins ont dit à papa que maman ne survivrai pas assez longtemps pour me voir et que la césarienne serai obligatoire pour sauvé l'enfant. Pourtant je suis là non ? Et maman c'est un fantôme alors ?  Maman était tellement épuisé pour aka-chan. Pauvre maman, mais je vais l'aidé avec Aya-chan, après tout c'est le bébé de la famille, c'est aka-chan !


Aujourd'hui, j'ai 9 ans, oui, Gomen'nasai, je ne t'écris pas souvent, mais j'ai tout terminé. Je parle huit langues, Français,  Anglais, Espagnol, Japonais, Russe, Allemand, Italien, Irlandais. Papa dit que dès maintenant je peu le suivre dans ses réunions d'affaire, vu que je parle mieux que lui parfois et j'ai moins de difficulté à comprendre les autres. J'apprend vite aussi dans les art martiaux et j'ai commencé le tir de précisions hier avec les armes à feu. Même si papa dit que bientôt viendra une époque ou ces armes serons inefficace contre les être vivants. Papa est enrôlé de mystère. Aujourd'hui je lui ait fait acheter les part d'un groupe appelé T.U.L.W.O.G., Je n'ai pas compris l'enjeu, mais papa semblait intéresser et Gôto-Kun à coté de moi aussi, leur yeux était grand comme si un rêve était en train de se produire devant eux. De mon coté, avec les fond des Vongola et les scientifique qui travaille dans la compagnie de papa, Intel-Corp, je leur ait demandé s'il était possible de créer des être humain, ou de les modifiés. Bien qu'ils m'aient répondus que ça date de la science-fiction, le chef scientifique ma répondu "Désolé Hime-Chan, bien que ce ne soit probablement pas impossible, la science n'est pas encore à ce stade" Donc c'est décidé, je suis intelligente, du moins assez pour les corrigées quelque fois, mon but dans la vie, c'est de créer un vampire. Non pas un monstre nécessairement assoiffé de sang, mais quelqu'un capable de s'auto régénérer et d'oublier les traits du vieillissement. Sa serai bien si les gens serai beau et jeune pour toujours. Mais en attendant je dois continuer d'allez à l'école, finir les cours de Shorinji Kempo et me débarrasser du mariage arrangé. -xx-


Nous sommes mi-mai. Aujourd'hui j'ai pleurer, je ne m'attendais pas à me faire crier dessus par moi. Oui oui, par moi, j'ai tellement eu peur et j'ai beaucoup pleurer. En plus il n'y avait personne dans la maison parce que j'avais envoyer Gôto-Kun me chercher des friandises au marché. Le moi dans le mirroir de la salle de bain était en train de me crier dessus, tellement fort que je ne comprenais pas ce qu'elle disait, elle avait l'air méchante et sérieuse, elle me faisait peur. Je ne veux plus jamais vivre ça. Quand Gôto-kun est revenu il est arrivé en courrant parce que il m'entendait pleurer. Quand il est entrer dans la salle de bain il m'a pris dans ses bras et à regarder si j'étais blesser et je lui ait dit " non non, j'ai juste eu peur de moi, j'aime pas quand je/elle me crie dessus" Gôto-kun à pris un marteau et à brisé tout les miroirs de la maison. Tous, sauf un, celui de maman, je l'ai arrêté avant. Maman aime tellement ce mirroir, c'est le seul dans lequel elle se regarde, et puis il à des portes pouvant caché la glace. Ce fut un peu dur à expliquer à papa, mais Gôto-kun sait être très convaincant. Ah oui tu sais quoi ? Il sourit maintenant ! J'ai remarquer ça depuis ce que je suis ait demander la veille de ce noël. J'aimerai vraiment qu'il soit toujours à coté de moi. Il est merveilleux, il prend soin de moi quand je suis malade, il ne dort pas avant moi, même que parfois je me demande s'il dort vraiment. Il m'aide à faire à mangé, me rapporte toujours des bonbons et me lave le dos quand je dois prendre mon bain.  C'est probablement un majordome parfait, mais j'ai entendu papa et oncle Aoyama dire que ce gamin n'est qu'une arme, jamais il ne serai autre chose. Pourtant c'est faux, il est merveilleux !! -xx-


L'été, ce temps merveilleux ou on porte plus légé, nos kimonos sont moins ample. Cette chaleur abondante et ce soleil radieux le jours, c'est nuit fraiche qui nous donne envie de resté éveillée. J'ai beau vouloir prendre du soleil, ma peau reste au même teint. Je ne peu rien n'y faire. Et puis le soir il y a tout plein de festival dans le quartier des cultures. J'ai trouver un bel endroit au abord de la ville, on grimpe un peu dans les montagne et la vue est vraiment magnifique, Ça à beau se situé juste derrière la maison, il faut tout de même monté pendant 40 bonne minute. Chaque fois l'épuisement vient me chercher, je ne sais que faire pour resté éveillée plus longtemps. Chaque fois, Gôto-kun me ramène dans ses bras. C'est confortable, je me sens à l'aise et en sécurité. Je voudrais être figé dans le temps, dans un moment comme celui là. Mais en attendant, je ne fais qu'enregistré cet instant dans ma tête. Je n'oublierai jamais ce sentiment.-xx-


J'ai dix ans, oui oui, dix ans. Je suis au grade 8 avec deux ans d'avance, mais ce n'est pas ma faute si je suis trop intelligente. Et puis Gôto-Kun est brillant lui aussi, il est toujours dans la même classe que moi. Je suis l'idole de mon école, j'ai ouvert un petit dojo-club ou j'apprend à ceux qui veulent apprendre comme moi les art martiaux. Plus généralement le Kenjutsu et l'Aïkido, car avec ces deux ce n'est pas difficile d'apprendre ce que l'on veux après. Mais je ne suis pas encore à la hauteur de leur apprendre le Shorinji Kempo. Bien que je suis encore une des meilleures élèves de ma classe d'art martiaux. Le plus important c'est de connaitre la différence entre être habile et être à la hauteur. J'ai hâte à l'halloween cette année, encore quelque retouche sur mon costume et je serai une exacte réplique de la statue de Amaterasu derrière la maison.


Aujourd'hui je me suis vu dans un miroir dans un magasin de linge. Une chance que Gôto-kun était avec moi sinon j'aurai crier et ensuite pleurer. Il s'est interposé pour ne pas que je regarde vers la glace en me tournant le dos pour me permettre de me changer. Et puis heureusement que tous les vêtements était à ma taille, je les aimes tous ! Bien que maman ma dit que certain vêtements était plutôt voyant. Ce n'est pas grave. Si quelqu'un me manque de respect Gôto-Kun lui montrera où est-ce qu'il est supposé regardé. Aujourd'hui j'ai été en privé avec papa, sa fais longtemps que Gôto-kun tien le même pistolet, il rouille, il n'en prend pas soin. Les objets doivent être traité avec soin sinon ils te lâcheront toujours au mauvais moment. Papa ma dit de regarder avec Yuuta-Kun dans la réserve si je ne trouverai pas quelque chose de bien. Dans une boite, encore fermé entourer de foins j'ai trouver la réplique exacte du pistolet de Gôto-kun mais en noir. Je suis rapidement allez lui donner avec bien sûr un sermon sur comment bien prendre soin d'un objet. Il à jeter un peu à contre-cœur le vieux pistolet, probablement in-fonctionnel depuis le temps qu'il n'était pas utilisé et en train de rouillé. Il mit à sa ceinture celui que je venait de lui donner. Ça m'a vraiment fait plaisir qu'il prenne en considération ce que je fais pour lui. Bon il est vraiment tard petit journal, je dois me coucher. J'ai cours très tôt demain. -xx-



Dans trois jours, c'est noël. Je revois comme chaque année mon futur époux. Non je n'ai pas accepté. J'ai demander à Gôto qu'il s'en occupe, sois je commence à devenir réellement méchance soit je commence à m'écouté un peu. Je ne veux pas être avec un petit grassouillet juste parce qu'il à un peu d'argent en trop. Notre famille est l'une des grande tête, jamais je n'accepterai ça. Gôto-kun sauve moi ! -xx-


Voila, la veille de noël, il était présent. Il à voulu toucher ma taille pour montrer qu'il était avec moi. Peu importe quel imbécile lui à appris ça il aurai du lui dire que je suis experte en Shorinji Kempo. Je lui ait accidentellement fracturé l'avant bras. Tout ce qu'il à trouvé à dire c'est " J'aime avoir un  réel défi, tu seras a moi " Ça à bien amusé les adultes, moi je suis parti avec Gôto sur la montagne derrière la maison. Demain c'est noël. Si sa ne se passe pas mieux, je ne reviendrai jamais à la maison. Gôto me suivra de toute façon.


Voila, c'était noël aujourd'hui,  plutôt merveilleux sauf quand cet imbécile à essayé de m'embrasser. Je lui ait répondu " Devient beau et on s'en reparlera " Je ne m'attendais pas à ce qu'il vienne jusqu'à me promettre de devenir beau. mais c'est déjà un plus je dois dire. Maman n'était pas la par contre, c'était triste un peu. Papa ne semblait pas s'en rendre compte, ça, c'était étrange. Mais était-je la seule à remarquer ?  Ah non, Aya-chan cherchait maman aussi aussi. Bon, Comme toujours le début de l'année sera mouvementé, je ne peu pas écrire pour un moment.




Veille de noël, douze ans, je vois mon futur époux dans un souper de famille. Il à maigris, il à du perdre la moitié de son poid, il n'a plus de pustule partout sur le visage, il continu de s'entraîné et mange beaucoup moins et plus sainement. Il à commencé le Karaté, il semble s'y plaire mais tout ce qu'il dit ne m'affecte pas vraiment. C'est bien qu'il soit maintenant moins laid, mais s'il savait qu'il ne lui reste que 4 ans à vivre.




Voila, j'ai quatorze ans maintenant. Je viens de me rappellé que j'avvais un journal, oui Gomen'nasai, je sais tu te sens seul quand je n'écrit pas. Mais tu sais, rien de spécial n'est vraiment arrivé avant ce matin. Je continu l'école, je suis à l'université et j'enseigne en même temps dans le club d'art martiaux de mon ancien lycée. Ma vie est vraiment mouvementé d'événements banals. Mais ce matin papa nous à dit ce qui est arrivé à maman à noël de mes dix ans. Elle à donner de l'argent à quelqu'un qui vie dans la rue. Quand papa la appris .. Il lui à mit une balle. Je ne ferai rien, il payera un jours. Si on ne peu pas aidé plus faible que soit, à quoi sert ce monde. Bien que nous sommes prédateur, sa ne veux pas dire que l'on doit mangé tout le monde. Bien qu'une parti de moi me dit toujours que sinon, c'est la fin. Mon marriage est dans deux ans, je ne veux pas. Il sera planifié le jour de ma fête. Gôto m'as posé sa première question aujourd'hui. Il m'a demander si il y à quelque chose de spécial qui me ferai plaisir. Je n'ai pas répondu immédiatement. Je lui ais souris, voila, il avait compris.


La saint-valentin. Gôto m'amène des chocolats. Mon sourire le fais sourire aussi. Je vais encore avec lui derrière la maison. Nous les mangeons ensemble. Oji-san vient nous, en fait non. Il viens chercher Gôto. Il lève une arme à feu vers lui mais une balle traverse son crâne. Gôto cherche autour de lui qui à tiré. C'est moi,  j'ai pris son arme à feu et j'ai tiré Oji-San. Papa arrive en courrant, il vois son frère sur le dos, moi avec le pistolet de Gôto dans les mains. Il à compris son erreur. Lorsqu'il à tuer maman, Il n'y à maintenant plus rien pour m'arrêté. Calme, il me demande de rejoindre ma chambre. D'accord, mais pas sans Gôto. Lui il reste avec moi ! Papa ne dit rien, je prend pour un oui et nous retournons dans ma chambre. 

[N'est pas terminer merci de patienter Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Yoru Takimitsu
Fondateur
Messages : 42
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: Yuria-Hime [Merci de patienté pour la correction et finalisation]   Sam 3 Oct - 2:19

Je lis ta fiche, et j'ai hâte d'en lire plus, bienvenue sur le forum, et ne t'inquiète pas, nous patientons!

_______________________
聞くは,一時の恥聞かぬは一生の恥
Kiku ha ittoki no haji kikanu ha isshô no haji
Demander ne coûte qu'un instant d'embarras. Ne pas demander, c'est être embarrassé toute sa vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Yuria Aoyama

Messages : 2
Date d'inscription : 16/09/2015
MessageSujet: Re: Yuria-Hime [Merci de patienté pour la correction et finalisation]   Mer 7 Oct - 18:00

oui bon désolé ! J'ai eu beaucoup d'examen dans les dernières semaines. je m'y remet sous peu ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Yoru Takimitsu
Fondateur
Messages : 42
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: Yuria-Hime [Merci de patienté pour la correction et finalisation]   Jeu 8 Oct - 12:12

On comprend très bien. Bonne chance à tes examens. Very Happy

_______________________
聞くは,一時の恥聞かぬは一生の恥
Kiku ha ittoki no haji kikanu ha isshô no haji
Demander ne coûte qu'un instant d'embarras. Ne pas demander, c'est être embarrassé toute sa vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Yuria-Hime [Merci de patienté pour la correction et finalisation]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yuria-Hime [Merci de patienté pour la correction et finalisation]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et merci, c'est pour les chiens ?
» Merci à vous pour tout ce que vous avez fait pour moi.
» Merci Méline pour ta nouvelle signature...
» Bloup bloup c'est pour la correction bloup - Zen'ichiro Kamui
» Regalia : Pour dire merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moaning Gulch :: Les Premiers Pas :: Personnage-